Catégorie : Oregon

septembre 17, 2016 hgiguere 5 comments

 

 

Un réveil nocturne me fait réaliser l'incontournable.  Je dois me rendre à l'évidence et visiter les toilettes, malgré la froideur de la nuit.  L'idée de quitter la chaleur du lit me fait horreur.  

 

Debout, après avoir ouvert la fermeture éclair de la tente, me voilà nez à nez avec une moufette, qui, la queue bien droite, fouine autour de la table à pic-nic et me montre par moment, son postérieur.  J'hésite entre bouger un peu et lui faire "sentir" ma présence, et faire la statue, espérant qu'elle passe son chemin.  J'opte pour l'immobilité.  La voilà donc qui s'approche de plus en plus, jusqu'à mon pied.  Elle semble vouloir entrer dans la tente.  Ça serait un bon tour à jouer à Normand...  Quand elle renifle, puis mordille eu de mes orteils, je ne peux m'empêcher de remuer vivement pour la faire fuir (je ne voudrait quand même pas attraper une rage de moufette!!!). 

 

 Aaahhh!!!!

 

 Ouff!!  La tactique a réussi, elle s'en va.  

 

 

 

img_1680

 

img_1691
Plage de l'Oregon

 

img_1705

 

img_1706

 

img_1712

 

Ce que j'ai vu de la Californie a peu à voir avec l'idée que je m'en faisais.  J'imaginais la mer, le soleil, chaleur et immenses cultures maraîchères.  Nous devons plutôt composer avec le froid, la brume (surtout au bord de la mer), l'humidité, de petites fermes laitières.  J'imagine que ça viendra lorsque nous serons plus au sud.  

 

img_1719
Crescent City

 

img_7633
Crescent City

 

Nous avons traversé la forêt de "Avenue of the Giants", qui désigne une magnifique route qui traverse la forêt de Séquoias et de Red Woods, arbres géants et souvent millénaires, parfois même bi-millenaire!   La route étroite au pavage impeccable sinuait à travers une forêt enchantée, humide et sombre, parfois transpercée d'un éclair de soleil, demandant toute une gymnastique à nos pupilles réactives.

 

img_1739

 

img_1746

 

img_1751

Une hôte Warm Shower de Crescent city a mis à notre disposition un endroit fabuleux et parfait pour les cyclistes en transit.  Un local partagé par tous ceux qui en ont besoin, avec une cuisine commerciale, sanitaires, garage, divans et salle à manger.  Nous y avons retrouvé Tess et Benoit, mais également Jeremy et Maude (qui nous a initié au houla-hop!), de gentils québécois de Victoriaville, Bart de Hollande, et trois autres cyclistes dont les noms m'échappent du Royaume Uni et des USA.  Normand nous a préparé un succulent et mémorable.... (vous savez quoi!)

img_1758

 

img_1764

 

img_1771

 

img_1785

 

img_1786

Nous avons partagé plusieurs de nos soirées avec Benoit et Tessalia, nos amis suisses, avec qui nous poursuivons l’échange culturel.  Tessalia nous a préparé un succulent souper de pâtes avec tomates fraîches spécialement pour Normand (!!), ainsi que de mémorables pêches nappées de sirop au beurre sucré!   Ce soir là, nous étions chez des hôtes de Warm Shower sur une ferme familiale.  On avait mis à notre disposition une cuisine extérieure avec poêle, frigo, wifi, le tout, au milieu d'un immense potager (malgré la tentation, nous nous sommes contenté de regarder!).  Une douche chaude et une toilette extérieures étaient également construits sur le flanc de la montagne, et nous devions grimper à un arbre pour y accéder.  Notre campement était situé dans un pâturage et nous devions enjamber deux palettes posées sur la clôture, en guise d'échelle.  Expériences mémorables!  

 

img_1797

 

img_1801

 

img_20160911_190045

 

img_7673

 

img_7653

 

img_7619

 

img_1771

 

img_1821

 

img_1809

 

Il y a quelques jours maintenant que nous sentons s'éloigner nos amis suisses qui nous devancent de quelques jours.  Nous croisons alors sur la route d'autres amis, les francais Jocelyn et Pauline et les Allemands Tina et Florian.  Quelques jours de synchronicité où nous nous retrouvons en soirée, nous rencontrant parfois sur la route, lors de la pause, ou à l'épicerie.   

 

img_1852

 

img_1836

 

img_1853

 

img_1855

Nous recherchons des endroits reculés, loin de la circulation et avons roulé des campagnes très bucoliques aux alentours de Ferndale (recommandé par un habitant de la région), très joli village avec un cachet historique qui a amplement valu le détour et les montées additionnelles.  Nous y avons même déniché un parc de village qui sert ce camping avec douche chaude, sanitaires et prises électriques, indispensables aux techno-voyageurs que nous sommes.

 

img_1816

 

 

J'ai pu mettre à profit avec beaucoup de fierté mes cours de mécanique-vélo en remplaçant pour la première fois un câble du frein arrière qui avait rompu plus tôt dans la journée.  

 

Nous avons une décision à prendre concernant les jours à venir.  La route 1 qui longe la côte et nous mènerait directement à San Francisco semble manquer d'un je-ne-sais-quoi aux yeux de Normand qui reluque plutôt la vallée de la rivière Navarro et ses vignobles (???), même si ça signifie se taper d'énormes montées au retour et traverser un secteur de culture de marijuana en plein temps des récoltes.  Décidément, Normand ne rime pas avec reposant!  

 

img_1811

  

Commentaires récents