Table des matières

26 juin 2016

Emotions et préparatifs pour un départ incessant ...

A moins de 10 jours de prendre l’avion,  nous sommes tous les deux pas mal excités de partir! Il me semble que plus je vieillis plus je m’excite!
 
Le plus difficile pour nous sera de laisser les enfants derrière nous.  Eugénie vit chez sa mère depuis 2012, Richard est en appartement depuis l’an passé, ils n’ont plus besoin de moi au quotidien comme quand ils étaient petits, et puis Facebook et leurs cellulaires nous permettent de rester en contact en tout temps.
Mais garder le contact au rythme des ados et des jeunes adultes, c’est parfois un brin aléatoire, nous attendons parfois bien longtemps les réponses à nos textos …
Et puis garder le contact avec eux, c’est peut-être un besoin plus grand pour nous que pour eux.  Eux, ils ont leurs vies ici, leurs études, leurs amis.  Faut que je compose avec ça!  Quand je m’ennuie trop, je montre leurs photos aux gens que nous rencontrons, ça me sert de prétexte pour leur parler un peu du pays, du fait français au Québec, de ces hivers qui me passionnent tant  (je vais vraisemblablement manquer les deux prochains !).
 
-----
 
Nos dernières semaines à Beloeil auront été un gros mélange d’émotions! Visites rapprochées des acheteurs pour la maison, l’auto de Hélène, mon vieux vélo etc;  Réflexions et discussions  continuelles pour trouver les meilleurs plans A-B-C-D etc (au cas au le plan A tombe à l’eau …); Planifier la paperasse, les finances, les impôts pour l’année prochaine, annuler les assurances,  changer les adresses, essayer de voir nos enfants (qui veulent pas toujours se laisser  « voir »!).  Nous avons donné beaucoup de meubles etc, notamment aux acheteurs de notre maison, mais il nous reste tout de même quelques boites à paqueter et à entreposer.  Et puis $3,000 de vaccins (ça fait pas mal de piqures!  presque sorti enragé … après mon vaccin contre la rage!);  Finalement, mes cours d’espagnol avec Lucila, bien sympathique Latino d’origine salvadorienne, qui a été bien patiente de m’endurer et m’aider à me rendre aussi volubile en espagnol que je peux l’être dans ma langue natale; Disons qu’il me reste encore du travail à faire sur ce point …
 
———
 
Ça devrait débouler pas mal vite à partir de lundi, big party en préparation pour le 30 juin, pour voir tout le monde une dernière fois avant notre départ;  Conclure la vente de la maison chez le notaire, transférer une auto à mon fils, vendre celle de Hélène avant le départ, vider la maison, charger le tandem, acheter les billets d’avion …
 
On devrait être pas bien loin de Calgary pour notre prochain billet, prêts pour nos premiers coups de pédales en cadence!

Laisser un commentaire