1er septembre 2016 -Péninsule d’Olympic National Park à Newport Oregon

Péninsule

Nous avons vécu de belles aventures dans la péninsule d'Olympic national Park.  Tout d'abord la grimpe d'Hurricane Ridge, ascension de 1700m (notre record de ce voyage) qui nous a pris une demie journée et qui s'est soldée par une vue splendide sur les hauts sommets enneigés du parc Olympic.  

FullSizeRender 14

Ensuite la "Trail" du lac Crescent que nous avons parcourue en poussant ou en levant le vélo sur plus de 7km.  Nous adorons tous les deux ce genre d'aventures qui fait surgir du plus profond de notre tréfonds nos ressources de "survivants".  Nous avons planté notre tente à la découverte de ce site splendide, en surplomb du lac Crescent aux eaux azur et limpides.  Après la passe excitante, la piste s'est ouverte sur une magnifique voie cyclable sur une trentaine de kilomètres à travers la forêt pluviale, fraiches et humide en cette journée très chaude. 

IMG_7602

IMG_7599

 

IMG_1291

IMG_1320

IMG_1317

IMG_1315

IMG_1250

IMG_1252

IMG_1258

IMG_1277

IMG_1279

Pont sur la piste cyclable à la sortie de Port Angeles. La voie du bas est réservée au cyclistes et piétons
Pont sur la piste cyclable à la sortie de Port Angeles. La voie du bas est réservée au cyclistes et piétons

Par la suite, nous avons eu le vent dans les voiles lorsque notre route s'est mise à longer la côte vers le sud.  Plusieurs journées roulantes sur des faux plats au milieu d'anciennes forêts que nous devinons luxuriantes, aujourd'hui rasées par les coupes à blanc.  Parfois, la route nous a permis un petit coup d'œil sur la plage ou la côte découpée, parfois abrupte, toujours émouvante par sa beauté.  Notre regard à croisé celui de quelques baleines.  

IMG_1383

 

IMG_1332IMG_1337

Pèlerinage Seaside, Astoria

Depuis Raymond, nous sommes en pèlerinage sur cette route que nous avons parcourue il y a deux ans.  La fin de ce trajet se fera tout au fond de cette immense crevasse qui nous a catapulté au sol et qui m'a coûté une fracture de clavicule, et à mis fin à notre épopée de 2014.  Nous l'avons bien cherchée cette crevasse, mais n'avons trouvé qu'une ridule sur l'asphalte.  Nous l'avons pourtant bien ressenti, cet alignement des deux roues.  C'est à se demander si la route n'a pas été refaite (!)

IMG_1443

IMG_1469

La côte ouest américaine

La route que nous empruntons est une route mythique pour les cyclistes.  De partout ils viennent, comme nous, chargés comme des mulets, pour découvrir les splendeurs de la région.  En Oregon, les cyclistes et randonneurs sont particulièrement bien reçus.  Les infrastructures de camping prévoient toujours de l'espace abordable pour les Hikers-Bikers, même si l'endroit est bondé.  Ils ont compris que notre façon de voyager ne nous permet pas de faire des réservations à l'avance car on ne peut jamais prévoir la crevaison, le bris mécanique, le pont fermé, le détour pour cause de construction, les rencontres, les cafés qui ralentirons notre course. Tout ça pour dire que nous nous lions avec des gens de partout.  Tessalia et Benoit, les suisses qui voyagent en tandem tout comme nous et ce, jusqu'au bout du monde, tout comme nous!  Il y a eu aussi, Kraign, le Hollandais, Aglaée et Yoann, du Quebec et de la France, Étienne et Sabine, les francais, Henry et Alice d'Angleterre, Cath de New York, et multi-autres que ne ne peut plus nommer...  On a plus ou moins en commun:

- les vêtements de couleur délavée par le soleil

- dégager des odeurs humaines

- avoir une pillosité à l'image des arbres de la forêt pluviale

- on a adopté le bronzage "raton-laveur" (bestioles dont nous nous méfions tous au terrain de camping, étant plus ou moins, équipés pour les tenir loin de notre bouffe!)

- le bronzage étrange lorsque nous osons nous exposer en maillot de bainIMG_1370IMG_1356

IMG_1529

IMG_1528

IMG_1524

IMG_1526 (1)

La bienveillance des gens

Journée gratitude, tout à l'heure, au restaurant chinois de Newport, on a eu la surprise de nous faire inviter par le couple qui, juste un peu plus tôt, s'était intéressé à notre aventure.  Quelques minutes plus,tard, la dame de la table à côté (Micky) nous a invité à passer la nuit chez elle.  Nous acceptons volontiers sa proposition à condition qu'elle nous laisse lui préparer notre "pâtés chinois" national.  

Les mûres sont également très généreuses à notre égard, se déployant parfois en un mur entier.  On secoue l'arbuste en prenant soin de mettre nos mitaines à four au préalable, puis on ouvre la bouche bien grand et le gavage se fait, les yeux fermés!

IMG_1369IMG_7609IMG_1551IMG_1491 (1)IMG_1484IMG_1477

Social

3 Comments on “1er septembre 2016 -Péninsule d’Olympic National Park à Newport Oregon

  1. Allo à vous , je suis désolé de ne pas vous avoir suivi à tous les jours je suis rendu au 4 septembre le mois d’août a passé très très vite mais je me suis régalé à lire chaque histoire de vos journées enivrantes, Hélène ta photo avec ton cornet du 31 juillet, tu as l’air d’une ado heureuse, je crois que ce périple vous rajeunis, toutes vos photos sont splendides. Donc je continue à vous lire et je vais vous rattraper dans pas long.bonne route je vous embrasse fortxxx

  2. C’est un voyage très enrichissant qui doit tellement vous remplir… vous devez vous sentir vivant à chaque instant! C’est bon de vous lire.

Laisser un commentaire